La formation infirmière à l'ère de l'universitarisation

La formation infirmière à l'ère de l'universitarisation

Référence 9791091515566
28,44 €
TTC
Quantité
Disponible sur commande (expédié sous 3 à 6 jours)




Description

Cet ouvrage, issu d’une thèse de doctorat soutenue en décembre 2014 à l’université de Rouen, dresse un état des lieux de la formation infirmière en France. La thèse s’intitule « La formation infirmière : l’ingenium à l’œuvre d’une organisation professionnalisante pour les étudiants et les cadres de santé formateurs[1] ». Son auteure, Marielle Boissart, engagée pour la profession infirmière et dans de nombreux travaux de recherche sur les design de formations des adultes, offre par les résultats de cette thèse et les questions qu’elle soulève, la médiation d’un regard d’une praticienne-enseignante-chercheuse, avec une extrême clarté didactique, loin de toute volonté de simplification abusive. En effet, dans un contexte d’évolution des organisations de santé, de réforme du référentiel de formation infirmière et d’identités professionnelles en mouvance, cet ouvrage se propose d’étudier la question de l’objectivation et de la mesure du phénomène relatif aux changements induits par le référentiel de formation infirmière. Des regards issus des champs de la didactique professionnelle, de l’anthropologie, de la psychologie, de la sociologie et de la philosophie de l’éducation permettent d’envisager l’influence de la réingénierie de la formation infirmière sur la professionnalisation des acteurs mais aussi sur la professionnalisation des organisations et de la profession afin de cerner le sens de la professionnalité infirmière. Ainsi, le processus de professionnalisation engage le collectif de travail et le questionne évoluant du simple vers le complexe et du singulier vers le collectif marqué en continu par l’inter influence et l’interdépendance des interactions inter organisationnelles et interindividuelles. En définitive, les phénomènes en jeu et les tensions qui en découlent font émerger une organisation professionnalisante dont la culture réflexive serait le pilier fondateur d’une réciprocité professionnalisante entre l’étudiant et le cadre de santé formateur. Les transformations générées par ce référentiel de formation infirmière, entre ingénierie et reliance sociale, laissent alors entrevoir l’enjeu du passage de l’intelligence pratique (mètis) à la sagesse pratique (phronésis). Au cœur des problématiques actuelles des réingénieries des formations de santé, cet ouvrage fait ressortir l’importance des éléments d’ordre politique, stratégique, institutionnel, organisationnel et pédagogique dans les processus de construction et d’amélioration des process de formation. À ce titre, il se situe à la fois comme précurseur et dans la continuité des mesures phares de la Grande Conférence de la Santé (11 février 2016) qui complète la Loi de modernisation de notre système de santé (26 janvier 2016) en s’inscrivant dans cette nouvelle page de la réforme de la santé publique : une page dédiée à l’avenir de nos professions. Celle-ci porte l’ambition de promouvoir l’accès à la recherche pour les infirmiers tout en défendant la co-construction de dispositifs de formations professionnalisants.

DÉTAILS du produit

Fiche technique

Auteur
Marielle Boissart
Editeur
Setes
Date de Parution
12/01/2017
ISBN
979-10-91515-56-6
Reliure
Broché
Nbre de pages
376
Format
15,0 cm × 22,0 cm × 2,0 cm

SUR LE MÊME THÈME

Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.