Close
Echographie du genou Agrandir l'image


Echographie du genou

9791030302097

Disponibilité : Disponible sur commande (expédié sous 3 à 6 jours)

83,00 €

Fiche technique

Auteur Jean-Louis Brasseur, Guillaume Mercy, Jérôme Renoux, Quentin Monzani
Editeur Sauramps médical
Collection Echographie musculosquelettique
Date de Parution 02/05/2019
ISBN 979-10-303-0209-7
Reliure Broché
Nbre de pages 282
Format 17,5 cm × 25,4 cm × 2,0 cm

En savoir plus

A la lecture de ce tome, nous pensons que vous serez d'accord avec nous pour dire que l'échographie du genou ne se limite pas à l'étude du tendon rotulien et la recherche du kyste poplité. Grâce à sa spécificité dynamique mais surtout à la possibilité d'une analyse comparative, l'échographie est une excellente technique pour compléter les données des clichés standards et répondre à la question la plus fréquemment posée : quelle est l'origine de la douleur du patient ? Si l'analyse échographique est impérativement comparative, elle peut, au niveau du genou, se limiter à la face douloureuse ce qui permet de standardiser l'étude.
En effet, comme toujours en échographie musculosquelettique, des coupes systématiques et comparatives doivent être effectuées dans un premier temps pour n'aborder la zone douloureuse qu'en fin d'examen. Pour cette raison, ce livre débute par un chapitre montrant les différentes coupes devant être réalisées au niveau de chaque compartiment. Ensuite, chaque face du genou est analysée en détaillant son anatomie puis ses différentes pathologies.
Au niveau du genou antérieur, de nombreuses pathologies entreprennent l'appareil extenseur mais ce chapitre détaille également les lésions rétinaculaires, bursales, adipeuses, cartilagineuses et articulaires. En latéral, des structures très proches peuvent être entreprises et ce chapitre montre comment l'échographie peut déterminer précisément l'élément en cause ce qui permet d'orienter le traitement.
En médial, il faut surtout déterminer en aigu si nous sommes en présence d'une lésion méniscale et/ou ligamentaire et en chronique, analyser s'il n'existe pas une lésion tendineuse pouvant justifier la réalisation d'une infiltration échoguidée. Nous verrons en effet tout au long de ce livre que la possibilité de réaliser des gestes sous contrôle échoscopique est un grand avantage de la technique. Ponction évacuatrice, tests anesthésiques et infiltratifs permettent, dans bien des cas, de progresser dans le diagnostic et la thérapeutique.
Le creux poplité est ensuite abordé pour montrer que son analyse ne se résume pas à la recherche d'un kyste poplité. D'une part, une collection liquidienne postérieure est le plus souvent une simple distension, banale et non symptomatique, d‘un récessus postérieur mais surtout, la douleur postérieure peut résulter de multiples étiologies articulaires, ligamentaires, tendineuses ou musculaires. Le nombre d'atteintes est même tellement important que ce chapitre nous montre comment diviser ce creux poplité en neuf cases pour limiter le nombre de diagnostics à rechercher en fonction de la zone douloureuse.
Le livre se termine par un chapitre spécifique sur le nerf fibulaire commun qui est une structure postérieure puis latérale entrainant une symptomatologie plus distale. La résolution spatiale de l'échographie et la possibilité d'analyse comparative permet, dans bien des cas, de déterminer l'origine de son atteinte. Non, le genou n'est pas le parent pauvre de l'échographie musculosquelettique. et/ou ligamentaire et en chronique, analysers'il n'existe pas n une lésion tendineuse pouvant justifier la réalisation d'une infiltration échoguidée.
Nous verrons en effet tout au long de ce livre que la possibilité de réaliser des gestes sous cent-die échoscopique est un grand avantage de la technique. Ponction évacuatrice, tests anesthésiques et infiltratifs permettent, dans bien des cas, de progresser dans le diagnostic et la thérapeutique. Le creux poplité est ensuite abordé pour montrer que son analyse ne se résume pas à la recherche d'un kyste poplité.
D'une part, une collection liquidienne postérieure est le plus souvent une simple distension, banale et non symptomatique, d'un récessus postérieur mais surtout, la douleur postérieure peut résulter de multiples étiologies articulaires, ligamentaires, tendineuses ou musculaires. Le nombre d'atteintes est même tellement important que ce chapitre nous montre comment diviser ce creux poplité en neuf cases pour limiter le nombre de diagnostics à rechercher en fonction de la zone douloureuse.
Le livre se termine par un chapitre spécifique sur le nerf fibulaire commun qui est une structure postérieure puis latérale entrainant une symptomatologie plus distale. La résolution spatiale de l'échographie et la possibilité d'analyse comparative permet, dans bien des cas, de déterminer l'origine de son atteinte. Non, le genou n'est pas le parent pauvre de l'échographie musculosquelettique I Nous espérons qu'à la lecture de ce livre vous serez d'accord avec nous.

Dans la même collection

Sur le même thème

Close